L’AMETRINE


 

L’amétrine connue aussi sous le nom de Bolivianite, est une variété gemme de quartz : fusion naturelle entre l’améthyste et citrine. L’améthyste est de couleur violette tandis que la citrine est jaune. L’Amétrine provient principalement de la mine Anahi située à l’est de la Bolivie.

L’histoire de sa découverte est assez romantique et mérite d’être racontée : Au 17ème siècle, un jeune conquistador, un très bel espagnol, du nom de Don Felipe de Goitia tombe éperdument amoureux d’une jeune magnifique princesse de la tribu des Ayoreos, prénommée Anahi qu’il décide d’épouser contre l’avis de ses parents restés en Espagne.

La tribu de la mariée va l’accueillir et le jeune couple recevra en cadeau de mariage, une grotte aux parois tapissées de la précieuse gemme : l’amétrine et ses deux couleurs, symbole du rapprochement des deux civilisations. La pierre est ensuite introduite en Europe sous la forme de présents faits à la reine d’Espagne.

L’AMETRINE


 

L’amétrine connue aussi sous le nom de Bolivianite, est une variété gemme de quartz : fusion naturelle entre l’améthyste et citrine. L’améthyste est de couleur violette tandis que la citrine est jaune. L’Amétrine provient principalement de la mine Anahi située à l’est de la Bolivie.

L’histoire de sa découverte est assez romantique et mérite d’être racontée : Au 17ème siècle, un jeune conquistador, un très bel espagnol, du nom de Don Felipe de Goitia tombe éperdument amoureux d’une jeune magnifique princesse de la tribu des Ayoreos, prénommée Anahi qu’il décide d’épouser contre l’avis de ses parents restés en Espagne.

La tribu de la mariée va l’accueillir et le jeune couple recevra en cadeau de mariage, une grotte aux parois tapissées de la précieuse gemme : l’amétrine et ses deux couleurs, symbole du rapprochement des deux civilisations. La pierre est ensuite introduite en Europe sous la forme de présents faits à la reine d’Espagne.